Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UNE PRESTATION DE QUALITÉ

4 Novembre 2011 , Rédigé par Improlocos22

 

Doc1Hep, hep, hep, une bonne chose de faite!

D'éminents improvisateurs, ("les Bonimenteurs" pour ne pas les nommer) n'ont-il pas coutume de dire "Quand c'est mauvais, les gens disent : "oui, mais c'est de l'impro!" et quand le spectacle est réussi, "Oui mais c'est de l'impro!"

Et bien, dimanche en début de soirée, "C'était de l'impro!"

Et à lire la presse dithyrambique et à entendre les centaines de personnes interrogées à la sortie du spectacle, c'était tout simplement génial, époustouflant d'intelligence, de drôlerie et d'originalité créatrice. La mise en route enlevée, aérienne nous emmenait déjà vers des sommets d'improvisation.

Et il en fallait de l'imagination et de l'à-propos pour concocter, sur des thèmes aussi originaux et farfelus que : "Pourquoi n'y a-t-il pas de moules dans la choucroute?" en mode C'est pas sorcier, "une entreprise en faillite" en mode documentaire animalier, "anniversaire de la belle-mère" en libre, "vacances" en mode sitcom, "la cour de récréation" en mode roman noir, "casino" en mode peplum, "la mort d'Annie Cordy" en mode Marguerite Duras, "le jardin enchanté" en mode Shakespeare accéléré, des histoires plus captivantes, plus déroutantes et enchanteresses les unes que les autres. Comme d'habitude, que du classieux, jamais vulgaire : les rares écarts de langage ont été punis et les comédiens ont dû improviser en temps limité, exercice ô combien périlleux...

 

Un article devrait normalement être consacré à notre prestation dans Ouest France Lancieux dans l'édition du mercredi 02 novembre.

Notre Maître en professionnel perfectionniste qu'il est a résumé la prestation de la façon suivante : "Convenable mais peut mieux faire! De l'écoute, des personnages mais des chutes parfois hasardeuses et un manque de constance dans l'effort. Ne pas perdre de vue l'adage Concentration, Ecoute, Plaisir."



 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article